Maison positive

  1. Maisons Oxéo
  2. Maison RT2012

Maison Positive

Les concepts de maison passive et bioclimatique sont nés dans les années 1970 pour nommer les habitations à très basse consommation. Avec une très bonne isolation thermique, une ventilation double flux, l’énergie solaire, cette maison conserve une température ambiante douce tout au long de l’année. Une maison passive a une architecture basique et doit être si possible orientée vers le sud, afin d’engranger un maximum d’énergie solaire.

La maison dite “positive” est basée sur les performances nécessaires pour d’obtenir le label RT2012 avec une amélioration des performances énergétiques de 20%. Une maison positive consomme en moyenne 40 kWh/(m2 .an) contre 50kWh/(m2 .an) pour une maison RT2012. La conception d’une maison positive représente le niveau de performance pour la RT 2020 à venir.

Elle est parfois abrégée en « BEPOS » c’est-à-dire que le bâtiment produit plus d’énergie (électricité, chaleur) qu’il n’en consomme pour son fonctionnement. Cette différence de consommation est généralement considérée sur une période lissée d’un an. Si la période est très courte, on parle plutôt de bâtiment autonome.

Il s’agit généralement d’un bâtiment passif très performant et fortement équipé en moyens de production d’énergie par rapport à ses besoins en énergie. Les toits, murs, les fenêtres, véranda ou balcons, murs d’enceinte, toiture de garage ou appentis, fondations, peuvent être mis à profit pour accumuler et restituer de la chaleur ou produire de l’électricité.

Le surplus d’énergie (« positif ») est permis par des principes constructifs et bioclimatiques, mais aussi par le comportement des usagers (gestion efficiente des usages, des consommations de l’électroménager et de l’informatique, de la mobilité…). La quantité d’énergie produite sur le toit, murs, ombrières… doit au moins compenser la somme des consommations énergétiques moyennes annuelles sous le toit.

La centrale solaire disposée sur le toit, permet ainsi à la maison de produire sa propre énergie et de revendre le surplus d’électricité au réseau électrique EDF au tarif d’achat en vigueur.

L’isolation des murs par l’intérieur et l’extérieur permet de réduire significativement les factures énergétiques et les déperditions de chaleur. Les équipements de chauffage sont également optimisés afin de dégager le plus de chaleur avec le moins d’énergie possible.

C’est avant tout une Maison dite «Passive», c’est-à-dire ne nécessitant aucun système de chauffage !

Produire de l’énergie dans une maison positive

La première et principale énergie à utiliser reste bien sûr l’énergie solaire. Pour cela, il existe plusieurs types de panneaux solaires permettant d’utiliser cette énergie inépuisable :

Les panneaux solaires photovoltaïques permettent de récupérer le rayonnement solaire pour le convertir en électricité. En France, 1 mètre carré de panneaux photovoltaïques correctement orientés produit en moyenne 100kW par an. On peut consommer cette énergie tout de suite pour les besoins de la maison mais cela nécessite, dans certains cas, un moyen de stockage de l’énergie coûteux à ce jour. L’autre possibilité est de revendre cette énergie à ERDF pour autofinancer l’équipement mis en place.

“Une installation de panneaux photovoltaïques coûte environ 10 000 euros pour 15 m² de panneaux posés. “

Les panneaux solaires thermiques sont composés de capteurs, est un dispositif conçu pour recueillir l’énergie solaire transmise par rayonnement et de contribuer à la production d’eau chaude. L’énergie qu’il permet de récupérer est obtenue sous une forme d’eau chaude à température sanitaire au lieu d’électricité.

L’énergie éolienne, même si elle est peu utilisée aujourd’hui (bruit, défiguration du paysage, coût…), est l’une des énergies renouvelables les plus en vue.

L’énergie est produite grâce au vent dont la force est utilisée ou transformée, au moyen d’un dispositif aérogénérateur. Il faudra que l’on dispose d’un site dégagé avec une surface de terrain suffisante et des vents réguliers et suffisamment forts pour performer avec son éolienne.

Quels sont les avantages de la maison « BEPOS » ou maison positive ?

Quels avantages ?

  • Respect de l’environnement et réduction de la facture d’énergie sur le long terme.
  • Le confort de vie s’en trouve d’autant plus amélioré avec une température idéale, à l’abri du froid et du vent. Certaines maisons positives équipées des systèmes domotiques permettent même de faciliter le quotidien avec des ouvertures intelligentes adaptées aux circonstances.
  • La maison à énergie positive autorise plusieurs types de constructions, avec une ossature en bois, en béton ou en brique.

H2 : Quel avenir pour la maison positive ?

La maison à énergie positive est encore assez peu répandue mais elle représente l’avenir puisqu’à la fin de l’année 2020, toutes les maisons neuves devront être classées ainsi pour respecter la nouvelle réglementation thermique (RT 2020).

L’atteinte d’un tel niveau de performance nécessite des concessions sur la forme, sur l’exposition et sur la conception de la maison au sens le plus large. Enfin, le budget de construction nécessaire pour atteindre un tel résultat (maison sans chauffage) est très rarement …rentabilisable.

C’est l’amélioration progressive des solutions techniques de bâti, de systèmes de chauffage, d’eau chaude, de ventilation et de mise en œuvre qui permettra petit à petit d’atteindre un tel niveau de performance rentable par rapport à une maison BEPOS.

Faire une maison à Energie Positive, BEPOS ou « Pure Positive », restera de votre choix selon vos priorités budgétaires et de conception que vous serez prêt à faire pour atteindre le niveau de performance qui vous convient le mieux.